Movies List

Wild (2014) (2014)

Drame, Biopic | 116 min
Rating:
7.7/10
7.7

Movie Story

Après plusieurs années d’errance, d’addiction et l’échec de son couple, Cheryl Strayed prend une décision radicale : elle tourne le dos à son passé et, sans aucune expérience, se lance dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied, avec pour seule compagnie le souvenir de sa mère disparue… Cheryl va affronter ses plus grandes peurs, approcher ses limites, frôler la folie et découvrir sa force.Une femme qui essaye de se reconstruire décide de faire une longue randonnée sur la côte ouest des Etats-Unis. AVERTISSEMENT : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Share:

Reviews ( 2 )

Guest Reviewer

1/10
7.7/10

Super User

4 Years ago

Allocine critique positif utile:

Rien qu’à son titre et son pitch, le titre semblait être une redite, version féminine, du Into the wild de Sean Penn, très favorablement reçu sept ans auparavant. Mais c’était sans compter sur le talent de Jean-Marc Vallée, qui nous a prouvé il y a tout juste un an avec Dallas Buyers Club qu’il savait mieux que personne (à part Steve McQueen peut-être…) filmer le rapport entre un personnage et son corps en souffrance. Car, au-delà d’une banale promenade dans de magnifiques décors sauvages, Wild est surtout, pour son personnage de Cheryl tout du moins, un véritable chemin de croix. Voulant faire le deuil de sa mère autrement qu’en sombrant dans la drogue et le sexe, cette jeune femme, incarnée par une Reese Witherspoon pleinement investie à la cause de son personnage, part faire une longue randonnée de plusieurs milliers de kilomètres à travers les Etats-Unis. La souffrance qu’elle ressent est parfaitement exprimée par des ecchymoses filmées au plus près, mais le courage que puise l’héroïne dans ses souvenirs douloureux (où apparaît, dans le rôle de cette mère regrettée, la toujours très juste et rayonnante Laura Dern) sont la source non seulement d’un montage fluide et rythmée par une magnifique bande-originale mais surtout d’une puissance émotionnelle imparable qui sert de vecteur à ce très joli road-trip introspectif.

7.7/10

Super User

4 Years ago

Allocine critique négatif utile:

"Wild" chemin vers la rédemption, apparemment pour Cheryl Strayed, n'a pas suscité l'émotion que j'attendais et espérais, alors que d'un autre côté, je peux fort bien comprendre qu'on puisse aimer ce film de Jean-Marc Vallée...
Peut-être l'aurais-je sans doute apprécié avec bon nombre d'années en moins, avec plus de fraîcheur et de candeur qu'aujourd'hui ! Mais les épreuves personnelles de la vie remettent pas mal de choses en place et j'ai donc maintenant, en effet, bien du mal à croire en cette autofiction telle qu'elle est présentée ici !
Non pas que le roman autobiographique qui en est à la base, n'est pas de valeur en soi, mais c'est au niveau de la réalisation du récit lui-même que le bât blesse...
En effet, déjà Reese Witherspoon ne semble pas du tout crédible dans ce rôle où la véritable souffrance de Cheryl n'apparaît pas, ne transpire pas, essentiellement à cause de son jeu hésitant entre ce qu'elle doit faire passer dans l'effort et la ténacité, et ses trop nombreuses réflexions personnelles !
Autant savoir que cette marche de 1700 km n'est pas une partie de plaisir et l'endurer jusqu'au bout ne peut pas se solder ainsi, avec autant de facilité physique alors qu'aucune réelle préparation n'a eu lieu...
De plus cette introspection permanente gêne, comme si l'esprit de cette femme semblait toujours occupé à ressasser ce passé alors qu'en pareil cas, dans ce genre d'exploit, la douleur physique de l'instant doit être bien plus présente au point de monopoliser toutes les pensées, tous les sens et donc tout l'organisme dans son ensemble...
De plus, trop d'ellipses au niveau de ce parcours nuisent à son véritable réalisme, ainsi que tous ces mauvais moments qui s'arrangent toujours, comme ces retrouvailles et ces rencontres régulières qui tombent à pic, ou cette mare d'eau en pleine sécheresse où d'inquiétants méchants partiront juste à temps ! Car Cheryl, mis à part quelques ecchymoses, a toujours le cran et le courage de continuer bien qu'elle perde ses ongles de pied, jusqu'à ce que ses nouvelles chaussures lui fassent tout oublier...
Ainsi, beaucoup trop d'incohérences et d'invraisemblances ajoutées au manque de charisme et de persuasion de l'actrice, nous laissent sur notre faim !
Une vraie déception après l'excellent "Dallas Buyers Club" qui m'avait littéralement emballé de la part de Jean-Marc Vallée... Tout comme sur le même thème, le film de Sean Penn, "Into the Wild" sans aucune concession, magnifique et puissant qui était d'une autre trempe !
"Wild" dont seul ce mot en est le point commun, pâtit d'une construction mièvre avec ces flash-back qui affadissent la douleur er la rudesse de ce défit, même si tous ces souvenirs, correspondent et nous renvoient à la vie de souffrance vécue par l'héroïne.
Car paradoxalement, tous ces moments de sa vie passée (filmés avec trop de pathos et d'effets de style) perturbent ainsi la force et l'enjeu du film, comme si le réalisateur tenait à marteler sans arrêt les moindres détails pour expliquer et en rajouter encore et encore jusqu'à même diffuser plusieurs fois les mêmes images de son enfance...
En outre, il y ajoute cette philosophie écrite à l'écran et égrenée en filigrane venant ponctuer gentiment le film, qui fait du reste plutôt sourire en comparaison du dépassement physique dont il est véritablement question !
On se dit d'ailleurs qu'avec ce niveau d'analyse et de réflexion, Cheryl avait directement en elle la force et la capacité de trouver la solution à ses problèmes personnels, au point de pas avoir forcément besoin de cette marche comme thérapie ou comme exutoire.
Cependant, l'idée générale était bonne mais là, franchement pour ma part, ce film trop édulcoré avec cette actrice, toujours belle, apte et très en forme, ne permettent pas d'y croire un instant...
Mais ce témoignage avec tout ce qu'il véhicule aura sans aucun doute un certain succès, surtout dans une époque où un besoin de repères, une réponse à un questionnement personnel, le besoin de réaliser un défi, en taraude certainement plus d'un...

Newsletter

Subscribe now to get the latest newsletters

Search